Appellation AOP Morgon : tout savoir sur ce cru du Beaujolais

cru morgon

Morgon, ce cru du Beaujolais trône bien souvent sur les tables du monde entier. Sa célébrité est le fait d’une remarquable qualité des vins qui allient finesse et capacité de garde. Le professionnel, l’amateur ou le dégustateur occasionnel ne s’y trompent pas. Le gamay qui pousse sur cette appellation du Beaujolais est capable d’offrir un très grand vin. Les raisons de ce succès sont nombreuses comme nous allons le voir ci-dessous.

Rappelons que les vignerons locaux sont depuis bien longtemps conscients de la haute qualité de leurs vins. Ils ont été les premiers en Beaujolais à vouloir les faire découvrir aux passants et badauds. Ainsi, dès 1953, ils inventèrent le concept de caveau de dégustation.

Carte d’identité de l’appellation Morgon

Couleur

Vin rouge sec

Cépage

Gamay noir à jus blanc

Date de reconnaissance de l’appellation

1936

Surface potentielle

1 100 ha. Cela fait de Morgon un cru particulièrement étendu. Il est le second des 10 crus du Beaujolais le plus étendu après le cru Brouilly.

Département – Communes

Simple et efficace. Le gamay pousse ici sur une seule commune du département du Rhône, la commune de Villié-Morgon.

Lieux-Dits – Climats

Pour tout dégustateur averti, ces noms ne font pas mystère. En effet on peut les lire bien souvent sur les étiquettes des cuvées de nos vignerons.

Côte du Py, Aux Charmes, Corcelette, Grands Cras, Douby, Aux Chênes, Javernières, Château Gaillard, Bellevue, Fontriante…

Topographie – Altitude

L’altitude moyenne de l’appellation est de 310  m. Mais il est important de mentionner ici que le cru est dominé par le Mont du Py et ses 352 m. Il fait à lui seul la célébrité de ce cru du Beaujolais.

Sols

Nous venons de le voir, le cru Morgon est particulièrement étendu. De fait, il n’est pas illogique de retrouver en son sein une grande diversité de sols.

On peut néanmoins distinguer trois grands types de sols :

  • Sur les coteaux et le bourg du village de Villié-Morgon, principalement des sols issus de granite
  • Sur les sommets des coteaux et sur le versant est du climat Côte du Py, on retrouve un sol de “pierres bleues”. Piémonts et alluvions ne sont cependant pas absents. Un sol plus argileux qui recouvre un granite existant se retrouve également dans cette zone.

Mais d’une façon générale, le cru Morgon est connu pour un sol de teinte rouge que l’on nomme “terre pourrie”. De quoi s’agit-il ? C’est un schiste à dégradation très avancée. C’est bien souvent sur les coteaux que l’on retrouve cette “terre pourrie”.

Caractéristiques des vins de Morgon

Bien souvent, le dégustateur est marqué par la grande complexité du gamay qui s’exprime sur cette appellation du Beaujolais. Il se dit parfois, que le cru Morgon est le plus Bourguignon des vins du Beaujolais.

Œil

Ici, le gamay se laisse admirer volontiers dans une robe d’un grenat profond.

Nez

Les vins du cru Morgon révèlent bien souvent des senteurs de fruits à noyaux comme la cerise, la pêche, l’abricot, la prune. Ces notes aromatiques sont souvent témoins d’une certaine jeunesse du vin. En prenant un peu d’âge, il est possible que notre gamay laisse exprimer des senteurs de sous-bois, de réglisse, de gingembre ou de cannelle. Déguster un Morgon, c’est toujours un voyage.

Bouche

Notre cru Morgon est un gaillard bien charnu, dense, puissant et structuré. Mais cette structure charpentée ne l’empêche nullement d’offrir une texture veloutée. En vieillissant, on dira que le vin “Morgonne” c’est à dire qu’il développera un petit goût de Sherry, un accent kirsché qui accompagnera sa longueur en bouche.

Température de service

D’une façon générale, un Morgon peut se déguster autour de 13°C à 15°C. Mais n’oublions pas que la température de service de notre Gamay va dépendre de la saison à laquelle nous le dégustons. En effet, l’été, le Gamay, et accessoirement toutes les appellations du Beaujolais (notamment quand elles sont encore jeunes) peuvent supporter une température de dégustation plus fraîche. Il ne faut donc pas hésiter à placer notre Morgon ou notre Gamay dans un coin frais. Chez beaujolaisandco, il nous arrive parfois de placer notre gamay une vingtaine de minutes au réfrigérateur si cela s’avère nécessaire. Rappelons qu’il est toujours plus facile et plus rapide de réchauffer un vin que de le refroidir.

Enfin, pour apprécier pleinement votre cru Morgon, ne pas hésiter à le passer en carafe ou  le laisser en bouteille une bonne heure avant ; et ce, notamment s’il reste dans un millésime qui a moins de deux ans.

Accord mets et vins : quoi manger avec du Morgon ?

Cette section sera complétée d’ici peu 😉

Quand boire un Morgon ?

Quel est l’apogée d’un Morgon ?

Généralement, à partir de 5 ou 6 ans, le vin est à son apogée.

Combien de temps se conserve un Morgon ?

Le potentiel de garde peut être une dizaine d’années, voire bien plus pour les meilleurs d’entre eux. Comme nous l’avons dit, le Morgon a une belle capacité de garde et propose alors une évolution aromatique et gustative particulièrement séduisante.

Les domaines visités par Beaujolaisandco.fr

La théorie c’est bien mais la pratique c’est mieux. Aussi beaujolaisandco a visité pas mal de domaines du Beaujolais et dégusté beaucoup, beaucoup de cuvées (hic, hic,) pour se faire une idée plus concrète de cette affaire.

Voici ci-dessous une liste non exhaustive évidemment de domaines du Beaujolais qui proposent une cuvée de Morgon. Chacun dans leur style, Ils sont représentatifs de la qualité du gamay qui est proposée dans ce cru du Beaujolais. Ces vignerons vous feront découvrir avec grand plaisir cette appellation. Santé !

Domaine Anita, Château de Bellevue, Frédéric Berne, Domaine Daniel Bouland, Domaine Jean-Marc Burgaud, Domaine Raphael Chopin, Domaine Louis Claude Desvignes, Domaine Guénael Jambon, Domaine Marcel Lapierre, Domaine Mee Godard, Domaine des Nugues, Domaine Dominique  Piron, Domaine Georges Descombes, Domaine Julien Sunier, Domaine Rapahel Chopin, Domaine des Marrans, Domaine Christophe Savoye, Domaine Chamonard, Domaine Jean Foillard, Domaine Grégoire Hoppenot, Domaine Cédric Vincent, Domaine Petit Perou, Domaine Chasselay, Domaine de la Bonne Tonne, Domaine Guenael Jambon, Clos de Mez, Domaine Nicolas Chemarin,

Retrouvez également nos autres articles sur les appellations du Beaujolais :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier